Ecrire pour vous - Discours
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
 
 
TOI ET MOI EN
 
 DESSINS  ANIMES

****************
 
 
 
Cette page est à prendre avec humour et recul...  Emotion aussi pour certains passages difficiles...  Attention...!!
Il est interdit d'éprouver de la culpabilité, cette page étant juste la réalité d'une épreuve immensément douloureuse et, je suppose, partagée.
 
 
 
Pour agrandir les images, cliquez simplement dessus...
(Images / Provenance extérieure - Textes / CDG)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les rêves qui suivent jusqu'en décembre 2012 sont tous semés de barrages par une femme gendarme, toujours avec une haie d'honneur sur la droite, Simba est au volant mais invisible et Nala est à sa droite.
Cette femme veut voir les papiers d'identité de Simba.
Nala pense alors qu'ils vont obtenir un laisser-passer.
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les pages et les post que j'ai mis durant la période d'avril 2012 à décembre 2012, soit "derrière ces murs", "la peur du bonheur", "le sens de la vie", "Liu-Wei", "mots d'auteurs", "les larmes aux yeux", "le pape François et le petit garçon" et "korea's got talent" ainsi que "17 septembre 1959", je les ai mis quand j'ai recommencé à écrire et intuitivement par rapport à mon ressenti et ces courbes que je commence à voir dès avril 2012 qui m'interpellent immédiatement.
 
 
 
 
C'est à ce moment-là que je décide de créer ma page "HUMOUR ET HUMEUR" (1).
Je me rappelle alors cette phrase :
"j'ai besoin que tu éclaires mon chemin pour savoir si je me dirige vers l'Etre ou le néant"...
Je ne me rappelle pas de cette phrase à ce moment-là mais je sais aujourd'hui que tout ce que j'ai fait, je l'ai fait pour cette raison.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ma vie oscille entre espoir et désespoir, suspendue à ces courbes, aux trois formulaires reçus (où je ne sais toujours pas aujourd'hui de qui ils proviennent), aux rêves que je fais, de plus en plus précis et à une sorte de certitude dans l'incertitude. Je poste mon poème à ce moment-là et je remarque à la suite de cette publication que la régularité des visites qui n'existait plus en janvier, revient régulièrement.
De temps en temps, il m'arrive de demander de l'aide le soir avant de m'endormir pour trouver le courage d'avancer et très souvent j'ai la réponse dans mes rêves.
Tu apparais et tu me dis "c'est moi..."
Je ne sais pas où je trouve la force de continuer mais je la trouve.
Je vis tout cela dans une solitude intérieure absolue, dans un silence assourdissant et en me posant 10.000 questions chaque jour, toujours les mêmes :
Est-ce lui ? Oui ou non ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Quelques mois plus tard, je me suis aperçue que pendant cette période, les visites continuaient sous d'autres provenances avec des alternances. Donc, je me suis dit qu'il y avait une certaine logique et qu'à moins d'un fou furieux, c'était forcément toi... mais toujours en gardant cette part de doute du matin au soir et du soir au matin....
 
 

 
Dans le même temps, mon site de psycho est également visité. J'ai monté ce site exclusivement pour toi... Car, à vrai dire, je n'ai eu que très peu de clients. J'ai donc inventé des situations, toutes les situations les plus inimaginables et posté des commentaires fictifs pour que tu puisses venir puiser de la force et t'identifier aux situations diverses que j'inventais pour toi. Que ce soit Chloé, Charles, Félix le Chat, Josette, Maurice (lui, c'était pour te rendre jaloux) et tous les autres, tous sont des inventions de ma part...
 
A partir de juillet 2013, arrivent sur mes deux sites un truc de dingue... J'ai une provenance, toujours la même, tous les jours, quasiment toutes les heures, une page différente à chaque fois et là, je me dis, c'est pas possible, ça ne peut être que lui mais comme je n'ai aucune certitude, je continue à me poser 10.000 questions, tous les jours, toutes les heures, toutes les minutes, toutes les secondes...
Et puis je m'inquiète aussi et me dis : mais quand est-ce qu'il dort ? Ou alors, il ne dort plus, déjà qu'il ne dormait pas beaucoup.... Ou alors, c'est pas lui, mais dans ce cas, qui donc est-ce ?
 
 
 
 
 
A partir de l'été 2014, il se passe un truc étrange, tous les jours j'ai des visites de deux provenances chinoises commençant par P et F, je ne mets pas les noms complets, et j'ai des clics à répétition sur "N... 2013". On est en plein mois d'août... C'est tellement énorme que je me dis, c'est pas possible, ou c'est lui, ou c'est un fou ou je ne sais pas. Je me dis : il doit être avec ses enfants et c'est une façon de venir pour me dire qu'il est là mais pas très disponible. Mais là encore, ce sont des suppositions... Et je fais ce rêve un soir alors que je me pose 10.000 questions en m'endormant.
 
 
 
Puis arrive septembre et là, je fais ce rêve quasi prémonitoire, je dois vraiment avoir des antennes, reliées à ton énergie.
 
 
 
Et quelques jours plus tard, le choc !
Je tombe sur les premières photos de toi en Roumanie, effectivement entouré de gens importants, dans un poste important.
Je suis tellement mal que je n'en dors plus et ne mange plus pendant quasiment une semaine. D'abord, parce que je remarque que tu as du morfler comme un malade,
on le voit sur ton visage, pareil au mien dans mes périodes les plus noires, on voit que tu as pleuré, enfin, moi, je le vois, ça me dévaste et ensuite parce que désormais plus de 2000 kms nous séparent... Je suis anéantie...
Puis, je me dis : "non, il ne faut pas faiblir, et je rebondis" !
Je remarque pendant cette période que les visites continuent sous d'autres provenances et aussi sous les mêmes qu'en 2012, 2013 et maintenant...
Donc, je me dis : "Accroche-toi, Chantal" !
Et ne tombe pas dans l'eau comme cet enfant au bord de la falaise.
Et une chose me rassure, c'est que je remarque que tu as mon stylo (je pense vraiment que c'est celui que je t'ai offert) dans les mains tout le temps, sur toutes les photos comme si tu me portais au creux de ta main et de ton cœur en permanence.
 
Quelques temps plus tard, je fais un autre rêve alors que je me pose encore et toujours des questions sur ces fameuses visites.



Le rêve suivant est vraiment porteur d'espoir. Tu arrives devant moi, un genou à terre et tu embrasses mes pieds comme un fou. Une seule chose m'ennuie, c'est que je me dis : "je ne voudrais pas qu'il s'intoxique avec ma crème pour les pieds", alors je te freine un peu car je viens de me mettre de la crème pour les pieds. Et je ne veux pas que tu la manges, au secours !!!

Depuis des mois, j'ai quand même des trucs de malade, soit, je cite (mais je ne veux pas trop m'étaler sur mon site), des visites sous la provenance du "Gendarme à...", sous d'autres aussi, cela peut-être, S.F. ou encore 15 provenances de ce même pays où toutes mes pages sont visitées, faut le faire.... !!! Mais on peut partir aussi dans les pays nordiques, c'est déjà arrivé....
Y'a de quoi devenir complètement "zinzin", je te jure...
Donc, j'espère vraiment que c'est toi, et toi seul !!!

Le dernier rêve que j'ai fait date de trois jours et tu me dis,
"je suis un autre militaire."