Ecrire pour vous - Message de l'entreprise

Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
 
 
 
 
LE SALON DU LIVRE

***********************


 Gros problème sur le site.... Mon Amour je t'aime...!!




 
 Salon du Livre -Mars 2011
Dédicace Jean d'Ormesson
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Il était une fois...
Un académicien écrivant pour ses petits enfants !
Un moderne Victor Hugo,  grand père (gaga) attentionné ! 
Jean d’Ormesson raconte une petite histoire toute douce mais où il est quand même question de solitude, d’amour, de maladie, de vie et de mort ! Pas moins !
Les grands thèmes universels qui font depuis toujours la bonne ou la pire des littératures ! 
Mais les héros en  sont un petit garçon et un  train à grande vitesse ! 
Le petit garçon sans nom qui vit dans une maison isolée d’une vallée  entourée de montagnes n’a qu’une passion : le grand train tonitruant qui passe à toute allure chaque soir,  à heure fixe, devant les fenêtres de sa chambre !
Un jour, il tombe gravement malade et va mourir !
Alors s’organise la grande chaîne de la solidarité,  des parents - au médecin -  aux ministres  - au président -  aux voyageurs !
C’est mignon ! C’est joliment écrit ! C’est attendrissant !
Il s’agit de ce qui est devenu si à la mode dans l’édition et les magasins vendeurs de livres : de la littérature jeunesse ! 
Un bel objet avant tout ! Très soigné ! Tout mince ! Facile à glisser dans son panier ! Très rassurant ! 
Un joli petit livre cartonné souplement, en bleu et blanc, avec seulement deux dessins sur la couverture, recto-verso : un tout jeune papa qui écrit une lettre et un petit train qui  passe en fumant des gribouillis
A l’intérieur,  en toute simplicité et bras de chemise, une seule photo : celle de l’écrivain  en grand papa souriant !
Il dit avoir écrit ce texte vers 1979,  que c'est une histoire vraie qui s'est passée en Italie et qu'il l'a lue sur le journal. Il dit enfin que c'est destiné aux enfants de 5 à 12 ans jusqu'à...tant qu'on veut et qu'on se sent une âme d'enfant !
Il était une fois…encore une fois...
 
 

 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Salon du Livre 2011
Dédicace Jeannie Longo  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jeannie et moi, en souvenir du Collège de l'Assomption, sa mère était ma prof de baskets et j'étais dans la même classe que Raphaëlle, une de ses sœurs.
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Théâtre Nouvelle France du Chesnay (2007)
Dédicace Louis Velle
  
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 Printemps-Parly 2 (1997)
Dédicace Francis Perrin
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Une dédicace comme le personnage, jamais là où on l'attend...
Surprenant quand on s'y attend pas...
Un vrai Passe-Muraille, en fait...
Mais un fabuleux comédien de théâtre qui,
Dans les décors de la scène,
Apparaît et disparait pour mieux réapparaître,
Telle une énigme....
Parce qu'il est une énigme.



Samedi 8 octobre 2016 / La Grande Scène du Chesnay
"Molière malgré moi"


Représentation fabuleuse d'un des plus beaux rôles de Francis. Emouvant, drôle, profond...
J'ai adoré...
Seule déception :
Ne pas avoir pu prendre de photos pendant la représentation.

Et ne pas t'avoir à mes côtés, mon Amour, pour voir cette pièce... et te présenter à Francis.