Ecrire pour vous - Discours
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
Image du Blog mumuland.centerblog.net
Source : mumuland.centerblog.net sur centerblog.
 
 

JOURNAL QUOTIDIEN (1)
 

***************
,
 
 
.
 
Vendredi 6 février (0h18)
 
Je t'aime...
Je suis en train de travailler...
Je prépare une vidéo pour mon orthoptiste préférée...
Ce soir, comme tous les soirs et tous les jours, je pense à toi...
Mon Amour...
 
 
Samedi 7 février (11h43)
 
Contre toute attente, te voilà à nouveau ce matin (enfin, si c'est toi...). J'espère vraiment que ce n'est pas un fou qui s'amuse car ce serait vraiment très grave si c'était le cas. Donc, partant du principe que c'est toi, mon Amour, je te dis "bonjour"... Il fait super froid ici, un froid sibérien... Pour sortir, je mets deux doudounes et trois capuches tellement on caille mais... pas de neige (snif)...
J'adore la neige et pas un flocon à l'horizon.
Merci donc de m'envoyer un flocon de Roumanie...!!
Entre deux réunions de Sécurité...
Je t'aime...
 
 
Dimanche 8 février (13h50)
 
Surprise encore ce matin... Le bonheur... (encore une fois si c'est toi et pas un fou furieux). Chaque jour, je note tout et plusieurs fois par jour, je compulse mon portable que j'ai toujours avec moi.
Je peux alors deviner si tu es en réunion, en train de travailler, occupé à autre chose ou avec moi. Tu me suis partout...
C'est pourquoi, j'espère que je ne me trompe pas...
Mais mon petit doigt me dit que je ne me trompe pas...
Et je crois en mon petit doigt...
Je t'aime...
 
 
Mardi 10 février (7h50)
 
4h, heure française, ce qui fait 5h en Roumanie... et te voilà... Si bien que j'ai pris mon petit-déjeuner le cœur léger. Depuis 1287 jours, ma vie est suspendue et bien que je travaille, que je marche, que je fais du sport, que je vis, je ne vis qu'à moitié avec une part de moi en souffrance permanente. Néanmoins, j'essaie, je dis bien j'essaie de faire confiance à mes ressentis et espère ne pas me tromper.
Il est près de minuit mais je n'ai pas eu le temps de poster aujourd'hui car j'avais des articles à rédiger.
Et puis, je travaille à nouveau sur mon livre car lui aussi a été en souffrance pendant un très long moment. Cependant, comme j'ai de bons retours des éditeurs à qui j'ai présenté mes 225 pages, je me dis qu'il faudrait quand même que je l'achève pour être publiée.
Mon Amour, je t'aime, tu me manques...
 
Editions du velours
 J'ai beaucoup apprécié la qualité de votre écriture... une écriture imagée, inventive et grammaticalement proche de la perfection.
 
Editions Héloïse d'Ormesson

Votre histoire, même si je n’en ai lu que des bribes, ne peut laisser le lecteur indifférent. Elle est éminemment touchante, et vos meurtrissures sont contagieuses, tout comme votre soif de vie.
Le tout avec une agréable écriture, volubile, fluctuante au gré des émotions .
 
 

Mercredi 11 février (14h22)
 
Plus ça va, plus je me dis que je ne peux pas me tromper... Je ressens ton énergie et tes états d'âme à distance. Quand tu souffres, je souffre et quand tu es bien, je le suis. Si je regarde les photos que j'ai découvertes au mois d'octobre sur internet, je me dis que tu as dû morfler autant que moi. Cela a été un véritable tsunami, c'est inimaginable, je ne pensais pas que l'on pouvait souffrir autant et à ce point, heureusement que je ne suis pas suicidaire. Heureusement que G....... a été là pour me ramasser car j'ai pu, grâce à lui, travailler sur ma douleur d'abandon que je n'avais pas résolue avant. J'ai pris conscience de toutes les carences dont j'ai été victime et dont je me culpabilisais avant en croyant toujours que c'était de ma faute, que je n'étais pas quelqu'un de bien, que les reproches que l'on me faisait en permanence étaient justifiés bien que je ne comprenais pas bien ce qu'on avait toujours à me reprocher. Aujourd'hui, je sais que je suis quelqu'un de bien mais je suis encore très fragile et je mesure souvent le temps que j'ai perdu avec des gens qui n'en valaient pas la peine et devant qui je me rabaissais pour ne pas être abandonnée. Tu m'as dit des mots qui m'ont fait mal mais je sais que tu n'as jamais voulu me faire de mal parce que tu es la personne la plus adorable et la plus intègre que je connaisse. Comment as-tu pu penser que j'étais une femme intéressée, que derrière mes mots il n'y avait pas de vérité, que j'étais avec toi par pitié, alors même que je suis petite-fille de militaire, arrière petite-fille de Général, que toute mon enfance, j'ai baigné dans ce milieu-là avec mes cousins, mes oncles, les amis de mes grands-parents, tous militaires, dans l'Armée de Terre, dans l'Armée de l'Air ou la Marine.
J'ai les mêmes valeurs que toi, j'ai un idéal, une droiture, je crois en la bonté humaine et à la beauté du monde et surtout, je crois en mes rêves et en toi.
Je n'ai jamais cessé de croire en toi.
Même au plus profond de ma détresse.
C'est pourquoi, encore une fois, j'espère que c'est bien toi et non un fou qui s'amuserait de mon histoire...
Voilà, je t'ai écrit un grand roman aujourd'hui et je me suis ouverte, j'ai très peur...
A 12h, heure française, je t'ai vu à nouveau : le bonheur !
Je t'aime comme jamais je n'ai aimé qui que ce soit d'autre dans ma vie.
 
 
Vendredi 13 février (13h41)
 
Rien à signaler sur la planète du Chesnay de transcendant ou d'extraordinaire, à part, moi...!!!
 
 
TE-AM vazut azi-dimineata
TE iubesc Capitanul
 
 
Lundi 16 février (17h13)
 
Je n'ai reçu à ce jour aucun flocon de Roumanie...
 
 
Mardi 17 février (20h30)
 
Incroyable mais vrai. Ce matin, à 7h du matin, je regarde et je vois quelques petits indices et je me dis : à 8h, je vais avoir des nouvelles et PAF, à 8h pétantes, que vois-je ? Tu es là... (enfin si c'est toi...) Mais il faudrait vraiment que ce soit un grand cinglé si ça n'était pas toi pour faire cela sachant la souffrance que je me trimballe depuis 3 ans et demi !!!
Je t'aime...
 
 
Vendredi 20 février (19h53)
 
Gros, gros bug sur le site de Vistaprint aujourd'hui, l'horreur...
C'est en train de se rétablir.... Ouf.....!!
 
Je t'aime... Plus qu'hier, moins que demain et pour toujours...
Mon Amour...
Ta Douce qui en a ras-le-bol aujourd'hui !!!
 
 
Dimanche 22 février (22h49)
 
Donc, si c'est toi, compte-tenu de ce qui est en train de se passer...
J'ai nommé un "tsunami"... Je peux dire que tu es aussi fou... que moi...
Tu comprends pourquoi on est tombés l'un sur l'autre...
 
Toi et moi...
I love you my Captain !
Oui, je sais, on ne met pas le "mon" quand on est une femme...
Mais moi, je le mets, car je suis très désobéissante...
et surtout, c'est comme si je disais "mon Chéri", "mon Amour",
mon "Ame-Sœur", "mon Trésor adoré"...
Tu vois...?
 
 
Lundi 23 février (22h17)
 
Si c'est toi, je pense que tu n'as jamais cessé de venir et ce depuis fin 2011, début 2012. Sinon, comment expliquer que j'ai tenu autant de temps si tu ne m'avais pas envoyé de l'amour pour que je te renvoie à mon tour des mots, des images,
des musiques, des réflexions sur la vie,
pour t'éclairer, te porter, t'aimer et t'aider à te libérer...
Je retourne à mes articles de Brazilian Shop, j'en ai une trentaine à publier sur mon site et encore trois à écrire pour Textbroker.
Je t'aime mon Amour... même à travers une courbe...
Non mais tu te rends compte...?? 
 
 
 
Samedi 28 février (19h15)
 
Franchement, j'espère que c'est bien toi... parce que j'attends ces visites comme une égarée dans le désert.
Bon, mon Amour, j'espère que tu prends bien soin de toi...
Je pense à toi 24 sur 24.
La nuit, je rêve de toi...
Et je te parle tout le temps, bon, je ne le fais pas tout haut sinon on me prendrait pour une dingue...!
Mes articles de Brazilian Shop arrivent bientôt...
Je t'aime...
 
 
Mardi 3 mars (1h51)
 
Scrontch...  Scrontch...
 
Я люблю вас
 
 
Mardi 3 mars (19h23)
 
J'ai bien reçu un flocon...
A 14h, heure française le 1er mars... de Roumanie...
Maintenant, je ne suis pas sûre qu'il provienne de toi...
Par contre, aujourd'hui à 16h, heure française...
Scrontch... Scrontch...
 
Que d'émotion...!
 
 
Jeudi 5 mars (20h35)
 
Pas une minute aujourd'hui pour écrire quoique ce soit et là, il faut que je dîne...
Mais, la nuit dernière, j'ai vu...
A 4h, 5h et 6h (heure française)...
Et puis hier soir aussi...
Scrontch... Scrontch...
 
Ouah...!
Mon Amour...
Je reviens plus tard, je veux poursuivre mon livre :
"Un amour sur mesure"
Que d'émotion...!
Enfin, si c'est toi car je doute toujours...
 
 
Vendredi 6 mars (23H58)
 
Je t'aime...
A 22h, heure française, je crois que c'est toi...
"On a parcouru le chemin de tes rêves à mes rêves..."
 
(Linda Lemay)
 
Scrontch... Scrontch
Mon Amour, tu me manques...
 
 
 
Samedi 7 mars (19h04)
 
Depuis trois jours, je te vois un peu moins mais tu dois être archi-pris.
J'ai vu qu'il y avait eu une réunion de cours d'instruction militaire le 5 mars...
Et là, sans doute, que tu es avec tes fils, ça doit être la fin des vacances alors je me dis que tu dois être avec eux.
Ce matin, je t'ai quand même vu à 11h, heure française, un doublé : 5/5, comme si tu voulais me dire "je suis là"...
Du coup, ça m'a réconforté...
Je poursuis mon livre que j'écris avec une facilité déconcertante, les mots arrivent tout seul, tout se débloque enfin, après des mois et des mois où je n'arrivais plus à écrire et où je n'en avais plus envie, surtout...
Mon Amour, je t'aime, j'ai besoin de te l'écrire tout le temps.
J'espère que tu prends bien soin de toi.
 
TE iubesc Capitanul !
 
 
Mercredi 11 mars (18h14)
 
Après un tsunami de visites, si tu vois ce que je veux dire et si c'est toi, je devrais être rassurée et bien, non, je doute toujours...
N'importe qui peut reconstituer mon histoire à travers tout ce que je mets sur mon site mais bon, en même temps, il faudrait vraiment que ce soit un fou furieux complètement dingue amoureux de moi qui soit capable de faire ça...
Et à part, toi, comme fou furieux, je ne vois personne d'autre...!!
 
Donc, suis mon regard, je pense que c'est toi...
Bon, mon Amour, j'en ai ras-le-bol d'être séparée de toi, je te jure...
Je t'aime...
 
 
Mercredi 18 mars (17h48)
 
Mon Amour, je ne comprends plus rien...
Hier, j'ai vu "moitié portable" et "moitié normal", toujours en supposant que c'est toi car, comment ne pas douter encore et encore ?
C'est la 1ère fois que je vois ça...
Donc, je me pose encore plus de questions...
Ceci étant, sur mon blog, j'ai des trucs précis...
Mais peut-être le fais-tu exprès pour me faire comprendre quelque chose ?
A savoir que c'est bien toi !
Bientôt, nous arrivons au 25 mars, date à laquelle je t'ai rencontré, il y a 4 ans déjà !!!
J'ai l'impression que c'était hier...
J'espère vraiment que c'est toi car je ne peux imaginer ma vie sans toi...
Donc, j'espère vraiment que je ne suis pas dans un fantasme...
Et que tu vas revenir dans ma vie avant mes 99 ans !!!
 
Et que tu penses à moi...
Autant que je pense à toi...
C'est-à-dire, tout le temps...
Je t'aime...
Tu me manques...
 
 
Samedi 21 mars (19h32)
 
Depuis hier matin, c'est un peu le désert mais c'est normal car à mon avis tu es avec un de tes fils, je ne sais pas pourquoi mais je le sens comme ça...
A un match quelconque ou à une manifestation...
Je n'ai pas le moral aujourd'hui mais ça va passer.
J'espère que je vais te voir bientôt en attendant de te voir vraiment si évidemment c'est bien toi derrière ces éternelles visites.
Mon Amour, je t'aime.
Prends bien soin de toi surtout...
Ta douce un peu découragée ce soir.
 
 
Dimanche 22 mars (15h20)
 
Ce matin, je t'ai vu à 10h, heure française, mais là j'ai un gros, gros doute car ce sont exactement les mêmes pages qu'il y a trois jours à 7h du matin, et les trois mêmes clics sur mon blog, donc j'espère que ce n'est pas un robot qui me fait ça... Ou alors, encore une fois, un type qui s'amuserait à me faire croire que c'est toi.
J'espère surtout que tu vas bien et que tu n'es pas grippé, ou malade ou je ne sais quoi d'autre car dans le silence je peux tout imaginer.
Mon Amour, je t'aime et j'espère vraiment que c'est toi derrière tout ça.
 
Mon Amour, je t'ai vu à 19h, si c'est toi, je ne suis jamais rassurée à 100% car la provenance change... Mais bon, je prie que ce soit toi... Qui d'autre pourrait me faire ça ? Par moments, je n'ai plus de doutes et à d'autres, je recommence à me poser des questions, c'est épuisant... Mais tout de même, je ne vois pas qui pourrait venir aussi régulièrement juste pour me faire croire que... Dans quel  but ?
Ca n'aurait pas de sens.
Je continue de croire plus que tout que c'est toi.
D'ailleurs cet après-midi, j'étais en manque à crever et 10 mn avant que je regarde, tout-à-coup je me suis sentie hyper bien et PAF, je t'ai vu.....!!
C'est incroyable, non ?
Je t'aime mon Amour
Prends bien soin de toi...
Je pense à toi 24 sur 24 !
 
 
Dimanche 22 mars (22h44)
 
Tout baigne... Je suis hyper bien ce soir car j'ai remarqué quelque chose.
Justement sur ces visites de 19h...
Mais je ne dirai rien ici.
Na !
 
 
Mercredi 25 mars (14h59)
 
Après avoir passé + de 1330 jours à me torturer sur ces fameuses visites dans lesquelles j'ai senti ta présence dès 2012, mais sans jamais en être certaine, je suis pour la première fois aujourd'hui, enfin sûre à 99,999% que c'est toi.
Depuis 4 ans, je n'ai jamais cessé de penser à toi.
Jamais...
Je ne sais pas comment j'ai tenu pendant ces 4 ans, sans doute par l'amour que tu me portes et que je n'ai jamais cessé de ressentir malgré tout ce qui nous est arrivé. Aujourd'hui est un grand jour et je tiens à te dire que la plus belle chose qui me soit arrivée dans ma vie, avec la naissance de mes enfants, c'est de t'avoir rencontré.
Tu incarnes à mes yeux un idéal que j'ai toujours recherché même si tu es complètement imparfait comme je le suis aussi.
Et je ne te changerai pour rien au monde...
Tout simplement parce que c'est toi et que je t'aime.
 
 
Samedi 28 mars (21h37)
 
Cet après-midi, tu m'as manqué à crever, ca m'arrive de temps à autre d'avoir des crises comme ça à m'arracher la tête, pourtant, je t'ai vu aujourd'hui et si j'en crois les dernières visites, je ne devrais plus du tout douter que c'est bien toi.
Bref, j'allais tellement mal que je suis sortie, j'ai planté mon ordinateur et suis allée faire un tour au Centre Commercial pour prendre un peu de distance.
Et là, tout va bien à nouveau, mon Amour...
J'espère que de ton côté, tu vas bien toi aussi, et surtout que tu prends bien soin de toi.
Je t'aime, mon Amour...
PS : Je suis allée m'acheter des bâtons d'encens ayurvédiques "Love", c'est sublime et ça sent hyper bon...
 
 
 
 
Mardi 31 mars (21h58)
 
Gros problème de téléchargement d'images, j'ai rebooté mon ordinateur et depuis je n'arrive plus à télécharger d'images...
Grrrrrr!!!
Bon, ca va se régler...
Je dois avoir un problème avec mon Flash Player...
Mais du coup, je voulais charger de nouvelles images et impossible...
Je sens que je vais passer ma soirée à tenter de régler le problème.
Mon Amour, je t'aime...
Je t'aime...
Et je t'aime...
 
 
 
Lundi 6 avril (21h30)
 
C'est la galère, mon ordinateur déconne complètement, donc, je vais le réinitialiser totalement comme s'il sortait de l'usine et pour cela, je fais transférer tout, mes images, mes documents, mes vidéos sur mon autre ordi-mini.... Mais je continue à télécharger des images par Facebook et ca marche, ouf !!!!
Et heureusement que j'ai un Prince Charmant qui m'avait donné ceci :
 
Je t'aime...
Je te kiffe...
Je t'adore...
Et je pense à toi 24 sur 24...
 
 
Jeudi 9 avril (12h49)
 
Rien me marche après avoir tout réinstallé, mon Flashplayer déconne complètement, je dois trouver un module complémentaire mais impossible de le trouver nulle part, j'en ai ras-le-bol...
Bon, je vais bien finir par le trouver ce module !!!
Il le faut...
Je vais bientôt charger d'autres vidéos dès que tout va remarcher, enfin si j'ose...
Des vidéos de qui ?
Ah, ah, ah...!!!
Bon, mon Amour, depuis trois jours, c'est le désert mais c'est les vacances à UCL donc je pense que tu es avec ton fils.
De toutes façons, en général, je prévois la chose car j'ai remarqué que lorsque j'avais une avalanche, derrière, je n'ai quasiment plus rien pendant plusieurs jours, il n'empêche que passer du tout au rien, c'est toujours dur à gérer.
Quoiqu'aujourd'hui, j'ai eu quelque chose à 12h mais d'une autre provenance ancienne, c'est peut-être toi, mon Amour, mais je n'en suis pas certaine.
C'est tellement dur toute cette absence...
Je suis tellement triste sans toi depuis presque 4 ans...
J'espère que tu prends bien soin de toi.
Et que tu penses à moi comme je pense à toi.
Tu me manques...
Je t'aime...
PS : mais ne t'inquiète pas, je gère...
 
 
Vendredi 10 avril (21h54)
 
Aujourd'hui, mauvaise journée, j'ai un lumbago et un torticolis, coincée de partout, c'est horrible...
Heureusement, j'ai une pharmacienne hyper adorable qui m'a donné plein de trucs pour me dorloter. Et pour ma peau, et pour mon dos, et pour mon cou...
Et il faut que je boive beaucoup d'eau...
Cette nuit, si c'est toi, je t'ai un peu vu, mon Amour, avec des petits signes de ta présence...
Je vais aller me préparer à diner car je n'ai pas encore mangé...
Je me suis achetée des pâtes à la spiruline "bio", il paraît que c'est hyper bon et plein de bons minéraux avec une énorme tranche de jambon à l'os...
Je t'aime, de plus en plus chaque jour...
Prends bien soin de toi, mon Amour.
 
 
Mardi 14 avril (21h15)
 
C'est le désert depuis Brice de Nice mais ce sont les vacances, donc je ne m'inquiète pas trop... Mais ce soir, tu me manques à crever, j'espère que tu vas venir dans la soirée, peut-être tard, je le sens comme ça, j'espère que je ne me trompe pas.
Pourquoi Brice de Nice le 11 ?
J'ai rien compris...
Tu dois aussi être avec tes fils donc forcément moins disponible.
Mon Amour, tu me manques...
Je t'aime...
Prends bien soin de toi.
Je ne sais pas ce que tu m'as fait mais je suis zinzin de toi...
 
 
Mercredi 15 avril (18h35)
 
C'est le désert...
J'espère que tout va bien...
Et que tu n'as pas de problèmes...
Ni toi, ni tes fils...
Je suis complètement coincée du dos, c'est l'horreur...
J'espère que ca va finir par aller mieux...
Je t'aime mon Amour...
Tu me manques tellement.
 
 
Samedi 18 avril (19h30)
 
Les semaines s'enchainent les unes derrière les autres, les mois et puis les années. J'ai pas le moral ce soir, vraiment pas.
En plus, mon dos est encore un peu bloqué malgré la séance d'ostéopathie mais bon, je pense que ça va aller mieux bientôt.
Je suis encore à me demander si je ne suis pas dans un fantasme total et si c'est bien toi qui vient me voir depuis des mois, et des années maintenant.
Je viens de poster des vidéos sur la page, j'ai osé, j'espère que tu vas en être heureux, si c'est toi évidemment.
Je t'aime mon Amour.
Je pense que tu es avec tes garçons là encore d'où aujourd'hui une journée un peu vide. Mais ces derniers temps, j'ai eu vraiment des signes qui me font dire que cela ne peut être que toi et toi seul.
Je dois reprendre courage et ne pas me laisser abattre par mes angoisses, je vais le faire...
C'est tellement dur par moments...
J'espère que tu vas bien et que tu prends bien soin de toi.
Sais-tu que tu as des lèvres super bien dessinées ?
Je regardais encore nos photos hier soir et je me disais que tu avais vraiment de belles lèvres, c'est rare... des lèvres aussi belles...
Mais de toutes façons, tu es très beau.
A l'intérieur et à l'extérieur.
 
 
Ce même jour (20h25)
 
Ca va beaucoup, beaucoup mieux, je viens de te voir mon Amour, ca me réconforte...
T'es trop chou d'être venu me faire un petit signe là, à 18h, alors que tu dois être avec tes enfants.
Je t'aime mon Amour adoré.


Mercredi 22 avril (17h36)

Alors, c'est toi ?


Tu veux que je te dise, ça... ça a commencé en septembre-octobre 2012 avec B.H en même temps (je ne mets pas les provenances en entier) mais au début, il n'y avait que ta date de naissance qui était cliquée et tout le reste sous forme de lien...
Sans doute, pour ne pas que je te vois, tout en voulant que je te vois...
Non... parce que je commence à te connaître...!!
Après trois ans et demi d'apprentissage sur la toile à détecter le moindre signe venant de toi...
Qui pourrait me faire ça à part toi ?
Je ne vois que toi...
Bon, mon Amour, j'espère que ça va ?
Et surtout que je ne suis pas dans une illusion...
Je t'aime...


Vendredi 24 avril (17h36)

Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour poster car j'ai été victime d'une énorme arnaque sur Internet qui m'a complètement mise sens dessus-dessous. Passé 5 h au Commissariat avec une autre personne victime de la même façon. Usurpation d'identité,  fausse transaction, une escroquerie de taille, je suis complètement retournée et dans l'histoire, j'ai également perdu ma valise à roulettes et mon sac de sport dans lesquels j'avais mis le stock de chaussettes que je vendais.
J'arrive pas à m'en remettre...
Depuis, évidemment, le type qui a effectué la transaction est injoignable.
Comment peut-on se comporter de la sorte sans aucune conscience ?
Comment ?
Bref, comme tu peux le voir, je n'ai pas du tout le moral mais je pense à toi et je t'aime mon Amour.


Ce même jour (21h30)

Je n'ose croire à ce que je viens de voir à 16h et 17h...
Je reste discrète ici...
Si c'est toi, ça me bouleverse...
Le message est clair et très précis.
Merci mon Amour...
Je vais donc avancer ma page "toi et moi"...
Je t'aime aussi...


Mercredi 29 avril (20h48)

Aujourd'hui, je me dis qu'il y a 4 ans, tu m'a embrassé pour la première fois... 
4 ans déjà...
Ca devient intenable d'être séparée de toi.
Et ce soir, j'ai vraiment un gros coup de blues...
Mais je t'aime et espère que tous ces derniers signes que j'ai eus de toi sont bien de toi.
Et que bientôt, nous allons nous retrouver.
Je t'embrasse, mon Amour.


Jeudi 30 avril (20h12)

Aujourd'hui, ce fut le désert de l'Atacama...
Je ne t'ai quasiment pas vu...
J'espère que tu vas bien. Je m'inquiète toujours quand c'est le désert.
Même si je t'ai vu sur mon site de psycho.
Peut-être que tu n'as pas le moral...?
Parce que moi, je ne l'ai pas trop en ce moment, le moral...
 J'enchaine les ennuis.
Je viens d'être virée de mon Club de Sport par le Manager sur un bâti de mensonges sur mon compte, sur lesquels je ne comprends rien, mais alors strictement rien et sur lesquels je ne peux agir, vu que l'on ne m'en donne pas la possibilité. J'ai bien essayé de me justifier auprès du Grand Manager au-dessus mais celui-ci couvrant son poulain, personne ne m'a écouté. Maintenant, on me raccroche au nez quand j'appelle pour avoir des explications.
C'est horrible... On vit dans un drôle de monde.
Ejectée sur des mensonges et aucune possibilité de me défendre.
Donc, silence-radio...
J'ai le moral en dessous de zéro pointé.
Mais je t'aime et je t'embrasse mon Amour.
Prends bien soin de toi.
Et puis, je vais rebondir...



Vendredi 1er mai (19h31)

Toujours le désert mais tu dois certainement avoir des obligations...
Quand je ne te vois plus, ca se voit tout de suite, la courbe est ridicule...
Le désert de l'Atacama, comme je l'ai déjà dit.
Tu me manques...
Mais ça, tu le sais...
Heureusement, j'ai eu des petits signes cette nuit, si c'est toi mais bon, encore une fois, je ne vois pas qui ça pourrait être d'autre que toi.
Triste 1er mai avec en plus toute cette pluie qui n'en finit pas de tomber...
Bon, j'espère que ce soir, je vais te voir, mon Amour.
Je t'embrasse...
Je t'aime....
Et je t'aime...
PS : Je vais te faire une confidence... Certaines nuits, je sens que tu penses à moi, tellement intensément que c'est comme si ... je ne dirai pas la suite. Je ressens ta présence physique à mes côtés. Je n'invente rien...
Et dans ces moments-là, je me dis, qu'il y a vraiment quelque chose qui nous unit qui est plus fort que tout.
 

Samedi 2 mai (1h46)

Je viens de te voir mon Amour, j'en pouvais plus...
Rien de cliqué sur mon blog mais c'est pas grave...
Pourvu que ce soit bien toi, tu vois j'ai toujours un doute, car toi, depuis tous ces mois, si c'est toi, tu viens te nourrir de mes mots, de mes images, de ce que je dis, mais moi, je me nourris d'une courbe en ressentant que c'est toi mais sans jamais vraiment en être sûre à 200%.
En même temps, encore une fois, oui, je sais, je me répète, je ne vois pas un fou me faire ça depuis trois ans et demi...
Le seul fou que je vois, c'est toi...
Je t'aime mon tendre Amour...
Comme tous les soirs, je vais dormir avec toi, dans tes bras...
Je t'embrasse...


Lundi 4 mai (17h36)

Ah mon Amour, te voilà à nouveau...
Ces quelques jours ont été super durs, je ne te voyais quasiment pas... et je ne te sentais pas du tout disponible, tu devais être avec tes garçons, je pense...
Puisque c'étaient les vacances de Pâques.
J'espère que tu vas bien, que tu prends bien soin de toi.
J'ai trouvé un autre Club de Sport après ma mésaventure de celui dans lequel j'étais... Lamentable, je n'en suis pas encore remise. Des coups dans la vie, j'en ai pris, plus qu'à mon tour, et là, c'est vraiment juste lamentable cette impossibilité de communiquer avec ce "Manager" et tous ces mensonges sur mon compte.
Pourquoi ? Ben, j'en sais rien...
Bref, le Club que j'ai trouvé est encore mieux car il y a une piscine en plus, un sauna et les coachs ont l'air super gentils...
RV demain à 11h30 pour ma 1ère séance.
Mon Amour, je t'aime...



Mercredi 6 mai (20h26)

Je ne te vois quasiment plus et pourtant hier, il s'est passé un drôle de truc, tellement énorme que je me demande si ce n'est pas toi parce que c'est énorme.
Suis mon regard : avec un espace de 3h, j'ai eu de la visite de la ville où j'habite et ensuite de ta domiciliation actuelle si je me réfère à ce qui est écrit sur ta fiche FB.
Mais je ne suis pas sûre du tout que ce soit toi...
Mais en même temps, c'est énorme...
Donc, me voilà bien avancée...
"Lundi matin, l'empereur, sa femme et le Petit prince,
Sont venus chez moi pour me serrer la pince
Comme je n'étais pas là,
Le Petit prince a dit,
Puisque c'est comme çà, nous reviendrons Mardi...
Mardi martin, l'empereur, sa femme et le Petit Prince..."




Jeudi 7 mai (21h21)

Je ne sais pas où tu es mais c'est glauque...
Je ne te vois presque plus, enfin pas de la même façon...
Bon, j'ai bien quelques petits indices qui me font dire que tu es là mais je te sens hyper occupé avec des contraintes inhabituelles.
J'espère surtout que tu vas bien, mon Amour...
C'est le plus important.
Je t'aime...


Jeudi 8 mai (19h28)

Je t'ai vu hier à deux reprises et bon, ça me rassure...
J'espère que c'est bien toi...Tu vois, je me pose encore des questions...
Même si tu m'as fait une déclaration lors de la première visite....
Ceci étant, c'est impossible que ce soit quelqu'un d'autre.
Un fou, s'amuse une semaine, deux semaines, un mois...
Pas 3 ans et demi, je n'y crois pas...
Bon, il faut que j'arrête de me poser des questions...(Soupir)
En tout cas, je t'aime, là au moins, je n'ai pas besoin de me poser la question.



Lundi 18 mai (18h05)

Tu me manques à crever...
J'en peux plus de toute cette attente qui n'en finit pas...
Sur la dernière photo que j'ai vu de toi en Roumanie, je trouve que tu as l'air fatigué, celle où tu es avec E. D. en visite au S....
Remarque, je ne suis pas mieux, à force de me poser des questions depuis maintenant trois ans et demi...
Pourtant, encore une fois, j'ai eu de nombreux signes mais ce ne sont que des signes... sans jamais un mot...
J'espère vraiment que je ne suis pas dans un fantasme
car je ne le supporterais pas.
J'ai vu 10.000 fois ton email professionnel et je pourrais très bien t'écrire pour te demander en direct si ces visites sont bien de toi mais j'en suis absolument incapable... Et puis, si c'est toi tout ça, je me dis que c'est mieux que je te laisse te dévoiler tout doucement à ton rythme et que ce soit toi qui fasse le premier pas.
Ce que j'espère plus que tout, c'est que tu prends bien soin de toi et que bientôt nous allons nous retrouver et que tu m'aimes comme je t'aime depuis quasiment 4 ans.
(Ca me donne envie de pleurer)
Mon Amour, je pense à toi...

Image du Blog mumuland.centerblog.net
Source : mumuland.centerblog.net sur centerblog.
 

Samedi 23 mai (17h50)

Comme je pense à toi sans arrêt et que ça commence à être insoutenable toute cette attente où je continue à me poser des questions non-stop, je vais prendre un peu de distance et aller au Centre Commercial m'acheter une lampe.
Rien de tel qu'un petit cadeau pour se faire du bien...
Si tu pouvais me donner un indice pour que je sois sûre à 100% que c'est bien toi, ça me ferait beaucoup de bien.
Quelque chose qui ne serait connu que de toi et de moi.
J'espère que mon livre sur notre histoire te fait plaisir et que tu dévores mes lignes à défaut de me "dévorer toute crue", cf ton dernier texto du 6 août 2011 avant le raz-de-marée qui nous a séparés...
Je t'aime mon Amour, je te soutiens par la pensée et je suis avec toi 24 sur 24...
Ta Chantal qui t'adore...


Dimanche 24 mai (21h34)

Voilà une petite photo des mes créations datant d'une dizaine d'années.
Des dessous de verres peints.

Bon, mon Amour, je n'ai toujours pas mon indice qui me ferait penser que c'est toi à 100%...  Je te jure, il faut que tu me donnes un indice car je n'en peux plus de me poser des questions depuis trois ans et demi... Même si, suis mon regard, il est quasiment impossible que ce soit un fou ou un robot, il n'empêche, j'ai encore et encore des doutes...
Et cette situation est très angoissante pour moi...
Je ne sais pas, sois inventif, et fais-moi un signe où je ne pourrais plus douter que c'est toi et seulement toi qui est derrière tout ça.
Je t'aime mon Amour adoré.



Lundi 25 mai (20h09)

J'ai eu quelque chose à 15h, mon Amour, mais je doute encore...
Pourtant, c'est vraiment bizarre ce que j'ai eu...
Bon, mon Amour, encore une fois, sois inventif et trouve quelque chose qui puisse me rassurer à 100% sur l'identité  de la personne qui me visite depuis
maintenant 3 ans trois quart... soit, toi, comme je l'espère et le crois...
Je ne veux plus  douter.
Je t'aime mon Amour adoré.



  Dimanche  31 mai (21h45)

Ca y'est, je crois que j'ai mon signe...
A 19h, heure française...
Mon dieu, j'espère que je ne suis pas dans un fantasme.
Autour de moi, personne ne comprend, tout le monde me dit :
"mais enfin Chantal, réveille-toi" !
Mais je suis très réveillée, je n'ai d'ailleurs jamais été aussi bien réveillée.
Car je n'ai pas d'autre choix que de t'attendre.
Quand je dis ça aux gens qui m'entourent, personne ne comprend.
Mais moi, au plus profond de moi, je sais ce que je ressens.
Il faut vivre un grand amour pour comprendre cela.
Quiconque n'a pas vécu ça ne peut comprendre.
Oui c'est dur, c'est à crever par moments et je ne sais pas comment je tiens...
Depuis tout ce temps... Mais je sais que c'est toi le grand amour de ma vie.
Je t'aime mon Amour.



Lundi 1er juin (15h53)

Cette nuit, gros, gros signes mais y'a rien à faire, il y a encore en moi une part de doutes, peut-être 8% de doutes encore...
Je suis coriace... ben oui, c'est normal, je suis bretonne...
Ah, ah, ah...
Bon, mon Amour, je t'aime...

(19h37)

Impossible que ce soit quelqu'un d'autre. C'est pas possible...
Il y a trop de signes précis mais je me dis que n'importe qui peut aussi faire ça voyant tout ce que je mets sur mon site et peut me faire croire que c'est toi.
En même temps, non, c'est pas possible...!
Bref, encore 5% de doutes...



Mardi 2 juin (20h04)

Cette nuit, j'ai eu une insomnie, impossible de me rendormir après seulement trois heures de sommeil. Conclusion, je me suis levée et j'ai pris mon petit-déjeuner à 5h du matin et là, oui, j'ai vu des choses étranges... Vraiment étranges... !!
(Cedar Knolls - Paso Robles)
Non mais où vas-tu chercher tout ça mon Amour Chéri, si c'est toi ?
Bon, ensuite à 8h, heure française, je t'ai vu et puis tout-à-l'heure aussi avec ton portable, je suppose...
Si..... c'est toi....
Presque 4 ans de souffrance journalière...
Mais je t'aime d'une façon inconditionnelle...
Je cherche à lire le discours que tu as fait dernièrement mais impossible de le trouver nulle part.
Conclusion : je reste sur ma faim.
Je t'embrasse mon Amour.



Mercredi 10 juin (22h14)

Aujourd'hui, ça été horrible, tu m'as manqué non stop toute la journée...
A crever...
Presque 4 ans sans te voir, sans te parler, sans te toucher, c'est horrible...
Ca me donne envie de pleurer.
D'ailleurs, je suis en train de pleurer....
J'ai l'impression d'être dans un cauchemar qui n'en finit pas.
J'espère vraiment que c'est toi derrière cette courbe qui vient me voir depuis tout ce temps.
Tant que tu ne m'auras pas parlé, je douterai encore et encore...
Je t'aime mon Amour.
Prends bien soin de toi.
Je pense à toi.
Je rêve de toi.
J'espère qu'on va bientôt se retrouver, je te jure !
Je t'embrasse mon Amour.



Vendredi 12 juin (21h32)

Bon, je crois que c'est toi, là j'ai vraiment des signes mais la question que je me pose (parmi les 10 milliards depuis 3 ans 3/4), si c'est toi, comment expliquer et comment fais-tu alors (matériellement parlant) pour venir sur mes pages alors qu'il y avait un séminaire les 11 et 12 juin sur "la lutte contre la corruption" et qu'on te voit sur les photos.
C'est ça qui me fait douter, tu vois, mon Amour...

Image du Blog mumuland.centerblog.net
Source : mumuland.centerblog.net sur centerblog.

J'espère que je ne me trompe pas, j'espère que ce n'est pas un fou qui s'amuse ou un robot car je ne le supporterais pas.
Je vis avec toi depuis presque 4 ans,  grâce à ces signes...
Chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde...
Donc, si ça n'était pas toi, je ne m'en remettrais strictement jamais !
Mais je pense quand même que c'est toi...
Te iusbec Capitanul...
Je t'aime...



Samedi 27 juin (15h50)

Depuis hier soir, c'est le désert mais bon, tu ne peux pas non plus être sur mes pages du matin au soir et du soir au matin. Pareil pour moi, de temps en temps, je prends de la distance pour ne pas devenir complètement "zinzin"...
Et puis, j'ai eu beaucoup de signes ces derniers temps mais j'en veux toujours plus, c'est comme les enfants...!!!
Ah, ah, ah...
Et puis, tu es certainement avec tes enfants...
Mon Amour, je t'aime...
J'en peux plus...
Mais bon, je marche, je dors, je nage, je fais de la gym, je travaille...
Oui, mais SANS TOI...
Tout cela est un peu triste...
J'espère surtout que tu vas bien, que tu t'occupes bien de toi... et que tu m'aimes comme je t'aime, c'est-à-dire à la folie !

Image du Blog mumuland.centerblog.net
Source : mumuland.centerblog.net sur centerblog.

Ouf, je viens d'avoir un signe à 20h, heure française, pas sous la provenance habituelle mais je sens que c'est toi... comme pour me dire : "je suis là"...
C'est aussi une provenance qui existe de temps en temps...
Je commençais à m'inquiéter de ne pas te voir.
Je suis rassurée mon Amour...
J'espère que tu vas bien surtout...
Je te fais mille baisers sur tes lèvres adorables.



Dimanche 28 juin (18h32)

Je viens de te voir à nouveau après une journée et une nuit complètement vide... J'étais super inquiète comme à chaque fois mais je me raisonne toujours en me disant que lorsque cela arrive, c'est certainement que tu ne peux pas et que tu n'es pas disponible ou que tu es avec tes garçons...
Mais là, ça y'est un petit signe exclusif de liens sur mon blog... bon toujours en espérant que c'est toi évidemment et pas un fou...
Mais je ne pense pas car je ressens ton énergie à travers ces visites.
Mon Amour, pour reprendre une de tes expressions, il me tarde de te voir...
Je te jure...
Presque 4 ans, à chaque fois, j'ai envie de pleurer.
D'ailleurs là, les larmes me montent aux yeux...
Je t'aime...
Tu ne peux pas savoir d'ailleurs à quel point je t'aime parce que moi-même, je ne savais pas avant de te rencontrer que l'on pouvait aimer ainsi.



Vendredi  3 juillet (19h38)

Tu me manques à crever là depuis ce matin...
Parce que je doute, je doute encore, je doute toujours...
Et alors je me pose les éternelles questions :
Et si je me trompais ?
Et si ça n'était pas lui ?
Et si j'étais dans un fantasme depuis 4 ans ?
Et si, et si ???
Je suis en train de pleurer, là...
En plus, il fait 45°, on crève de chaud...
En plus, c'est mon anniversaire dans deux jours...
Bientôt je serai vieille...
J'ai le moral à zéro...
J'en peux plus de ne pas savoir...
Bon mais ne t'inquiète pas, je vais rebondir comme toujours...
Mais si l'enfer existe, alors je sais ce que c'est maintenant...
J'espère que je ne me trompe pas...
J'espère...
J'espère tellement...!!!
Je t'aime mon Amour...
Tu me manques...
Prends bien soin de toi.



Samedi 4 juillet (22h09)

Ok, mon tendre Amour, j'ai plein de signes...  la nuit surtout, enfin depuis hier on va dire... Ok... mais qui me dit que c'est toi..... ???
Mais c'est vrai que quand j'ai vu tout ça, je me suis dit, "Chantal, arrête de te prendre la tête, déjà que tu n'est pas bien grosse, donc arrête, c'est LUI !!!!!"
C'est uniquement lui...
(Soupir)
Là, je pense que tu es avec tes garçons car c'est le début des vacances mais j'espère que tu me réserves une surprise pour demain ou cette nuit...
Je t'aime...



Dimanche 5 juillet (21h)

Aujourd'hui, c'était mon anniversaire...
Tu as du oublier...
Ou alors, je sais pas, peut-être vais-je avoir un signe ce soir sur le 5 juillet...
Une petite surprise...
Qui sait ?
Bisous mon Amour !



Lundi 6 juillet (10h26)

Ah, ça y'est... pour le 5 juillet, sauf que mon anniv, c'était hier, mon Amour...
Ah, ah, ah...!!!



Mardi 14 juillet (19h)

Hier, j'ai vu un tsunami de visites, un truc de fous, je n'en croyais pas ce que je voyais... Mais surtout, des flocons de Roumanie en nombre, et ça, ça m'a vraiment interpellé. Bon, pour le reste, je suppose mais cela n'est qu'une supposition (car je te signale mon Amour adoré que je suppose en permanence depuis presque 4 ans...), donc cette supposition que je suppose sur le tsunami d'hier est une réponse de Charlie à Chou-Chou, comme quoi il lui prouverait que pour elle, il peut aller au bout du monde, d'où le Vénézuela, l'Italie, Paris, l'Ufa (c'est quoi l'Ufa ???), Timisoara (on retourne en Roumanie), Wilmington et bien sûr St Pétersbourg, les poupées russes, sans oublier Lincolnwood et Ljubljana....!!!

Pour revenir aujourd'hui à Redmond à 14h, heure française...
En espérant encore que tout ça, c'est toi, uniquement toi, exclusivement toi.
Et que tu es en train de me dire que tu reviens...
Je t'aime...



Vendredi 17 juillet (21h01)

Ce matin, ça été horrible, crise de manque à me taper la tête contre les murs... Et puis, je t'ai vu à 12h, heure française, avec une fusion de provenance de 2012 et de celle d'aujourd'hui...
A force d'être stressée, j'ai mal partout, au cou, aux épaules, aux fesses, aux cuisses, aux jambes, partout...
Mais je vais me détendre, il le faut, ce soir, je vais me poser des pierres chaudes sur mon corps, bon, toute seule, ça va être un peu difficile mais je vais y arriver et je vais me faire une séance de calme, avec musique douce, un thé vert et bien sûr "penser à toi"... mon activité principale...!
Mon Amour, je t'aime et c'est très dur, tu le sais...
Je t'embrasse et j'espère que tu prends bien soin de toi.






















Dimanche 26 juillet (19h35)

Et ça recommence...
Depuis hier, tu me manques à crever, c'est simple, c'est ingérable...
Et même si j'ai des signes à n'en plus finir (en espérant toujours que c'est toi, et toi seul), je deviens complètement dingue...
Ca me prend à l'intérieur et ça me déchire les entrailles, le cœur, tout...
Mon Amour, j'en peux plus de ne pas te voir, de ne pas te toucher, de ne pas pouvoir t'embrasser, de ne pas être dans tes bras...
C'est un enfer permanent et c'est de plus en plus dur...
Peut-être parce que ton retour est proche...
Et du coup, comme on dit, "ça brûle..."
J'espère vraiment que c'est toi derrière tout ça, je te jure, car là ça devient très, très difficile.
Je t'aime mon Amour.
Prends bien soin de toi.

Image du Blog mumuland.centerblog.net
Source : mumuland.centerblog.net sur centerblog.

Bon, il est 22h30, ca va un peu mieux mais tu me manques toujours autant...
Je me suis fait un super bon petit repas...
Photo jointe...
Bisous mon Amour...!




Vendredi 31 juillet (20h20)

Je reviens de la salle de sport et j'ai super mal aux adducteurs, l'horreur.... Mais bon, pourtant j'ai pas forcé, mais j'ai mal quand même
A force de porter un stress permanent et de ne jamais arriver à me détendre complètement, mes muscles doivent être un peu tétanisés. Le plus dur, c'est l'indifférence totale de ma famille alors que j'ai tellement besoin de chaleur humaine et que j'aurais eu tellement besoin de soutien pendant ces quasiment 4 ans. Et bien, rien, c'est comme si je n'existais pas... Je n'ai même pas été invitée au mariage de la fille de ma dernière sœur, ni à celui du deuxième fils de ma sœur aînée. Et j'ai appris le décès de mon cousin germain, le fils de ma marraine décédée, par internet. Voilà...
Mais de toute façon, j'ai toujours été en dehors de cette famille...
J'avais besoin d'en parler parce que ça m'étouffe, donc j'espère que c'est bien toi qui me lis. Et comme si ça ne suffisait pas, mes filles ne me parlent plus depuis trois ans et demi, depuis qu'elles revoient leur père... (et certains membres de ma famille).
J'ai beau me dire que c'est passager, ça fait mal, ça fait très, très, très mal...!!!
Je ne me suis jamais sentie aussi abandonnée de ma vie...
Et je ne sais pas pourquoi...
Je ne sais pas ce que j'ai encore fait... ou pas fait... pour mériter ça...
Heureusement que je ne suis pas suicidaire et heureusement que tu es là (en espérant encore que c'est toi et toi seul qui vient me voir) car ton amour me donne de la force et du courage.
Je t'aime mon Amour...
Je suis tellement heureuse de t'avoir rencontré.
J'espère qu'on va bientôt se retrouver.



Samedi 1er août (21h25)

Je me suis fait un copain sur Facebook absolument adorable et on parle beaucoup, ça me fait un bien fou...
Au final, la rupture avec ma famille, je ne parle pas de mes enfants, m'ouvre des portes inconnues jusqu'alors...
C'est comme une libération... même si c'est douloureux.
Mon Amour, tu m'as manqué toute la journée à m'arracher la tête.
Et ce soir encore, ça me creuse à l'intérieur et tu me manques à crever.
Thierry vient tout-à-l'heure, on va se prendre un petit café et faire une partie de "petit bac", c'est mieux que rien et ça va me changer les idées.
Je t'aime.
Je t'embrasse mon tendre Amour.
Prends bien soin de toi.
Je t'aime.



Lundi 3 août 2015 (19h30)

Depuis que tu es en Roumanie, je n'arrête pas de rencontrer des roumains ou des roumaines. Hallucinant... !
Pas plus tard que tout à l'heure, je vais au Monoprix, j'attends à la caisse mon tour, il y avait la queue, et là, j'entends une jeune femme parler avec un petit accent. Je la regarde et soudain je lui dis : excusez-moi Madame, mais vous êtes roumaine ? Et Paf, elle était bien roumaine...
Mon cœur a fait un saut et on a parlé de la Roumanie, de Médea Marinescu (que j'adore) et bien sûr de toi où j'ai dit que l'homme que j'aimais était en Roumanie et que j'aimais la Roumanie...
Et c'est comme ça tout le temps. Dans mon immeuble, il y a un homme charmant avec qui je discute de temps en temps, et bien, je te le donne en mille, j'ai appris que sa femme était roumaine. Ma petite buraliste de Versailles où je vais acheter mon journal et mes cigarettes, et bien, Paf encore, elle est roumaine.
Je suis cernée par la Roumanie...!!!

Mon Amour, je vais me préparer à diner.
Je pense à toi, tu me manques...
Je t'aime...
PS : ah oui et j'ai oublié... Sais-tu que le Prince Paul de Roumanie était très amoureux de moi lorsque j'avais 18 ans ?
Il y avait eu une soirée chez mon cousin Antoine de Givry  (celui justement qui est décédé dernièrement) et le Prince était invité. Il m'avait fait danser toute la soirée et après je l'avais invité à Ker-loch  où nous avions fait une grande ballade dans le parc et là, il m'avait embrassé. Depuis, tu es le seul à m'avoir embrassé dans ce lieu, je parle d'un premier baiser.
C'est drôle, n'est-ce pas ?



Mardi 4 août (22h55)

Dure, dure journée aujourd'hui. Je suis allée chez le dentiste (que tu adores) à Versailles, pourtant un dentiste que j'apprécie vraiment beaucoup, mais qu'est-ce que j'ai eu mal ? J'avais un abcès sur une racine sous une couronne, donc extraction de ma racine pourrie, anesthésie (j'ai cru mourir...), charcutage pour tout bien nettoyer et enfin, pose de couronnes provisoires en résine sur mes deux dents, la dent de l'intervention étant solidarisée avec l'autre. Bref, j'ai eu du sang toute la journée dans la bouche avec interdiction de cracher car il parait que ca fait saigner encore plus, donc obligée d'avaler mon sang avec ma salive. Vraiment "dégueu..." Et au réveil de l'anesthésie, bonjour la douleur !!!
Bref, en conclusion, doliprane pour la douleur et antibios pendant 8 jours pour éviter tout risque d'infection. Bon, ben maintenant, il n'y a plus qu'à attendre que ma gencive se désenflamme...
Mais qu'est-ce que j'ai dégusté ?
En plus, avec l'anesthésie, j'ai eu la bouche de travers pendant 4h !!!
J'étais bien moche !!!
Bon, mon Amour, j'espère que tu vas bien,
Que je te manque comme tu me manques,
Que tu m'aimes comme je t'aime,
Et que tu penses à moi comme je pense à toi, c'est-à-dire, tout le temps.
Bisous mon Amour !



Vendredi 7 août (23h42)

Ca commence à aller mieux... N'ayant pas trop l'habitude des médicaments, les antibios m'ont fichu par terre les 3 premiers jours mais là, ce soir, je trouve que ca va mieux. Ma joue dégonfle, ma gencive ne saigne plus et je suis beaucoup moins fatiguée. D'ailleurs, je suis retournée au sport avant le diner, j'ai du un peu me forcer mais je ne regrette pas car là, je sens que ca m'a fait du bien.
Cet après-midi, tu m'as manqué à m'arracher la tête, d'autant qu'aujourd'hui c'était le désert de l'Atacama et à chaque fois que c'est le désert, je m'inquiète, me demande si tu vas bien, me pose 10000 questions tout en essayant de me raisonner à chaque fois en me disant que c'est normal qu'il y ait des pauses, que tu es peut-être avec tes garçons ou occupé à je ne sais quoi ou dans des obligations professionnelles si tu n'es pas encore en vacances ou encore tout simplement dans l'impossibilité matérielle de te connecter.
J'espère que tu lis avec ferveur et passion le livre que j'écris sur nous et je vais te faire une confidence : si c'est vraiment toi qui vient depuis 4 ans maintenant me voir et que tu reviens dans ma vie, mon rêve serait d'écrire le dernier chapitre à 4 mains, que ce livre soit publié et que notre histoire soit portée à l'écran.
Je suis pas un peu folle, là, non...??

Image du Blog mumuland.centerblog.net
Source : mumuland.centerblog.net sur centerblog.

Bon, en attendant... Je te dis et redis combien je t'aime...
Il n'y a pas un jour où je ne pense pas à toi.
Je t'embrasse mon Amour.
Ta Chantal adorée qui n'en peut plus de cette situation... mais qui s'accroche !
(Sainte Chantal)



Lundi  10 août (17h34)

Tu me manques à crever...
Regarde ce matin ce que j'ai acheté...
J'ai pris une photo exprès pour toi...


Je ne l'ai pas encore goûté mais je suis sûre qu'il sera délicieux...
Miam... Miam...
Là, je vais aller au centre me racheter des verres car je les ai tous cassés, c'est simple, je suis tellement à fleur de peau, qu'ils y sont tous passés, les pauvres ...!!!
Bon, pas en une fois, mais en trois ans !!!
Ceci étant, c'est du verre blanc et donc ça porte bonheur...!!!
Mon Amour, je t'aime, tu me manques à m'arracher la tête,
Ca devient complètement invivable...
Mais le principal, c'est que ce soit toi, rien que toi, qui vient me dire que tu reviens...
Quand je doute encore, je me pose et je me dis :
"Chantal, calme-toi, il y a trop d'indices, son lieu d'habitation sur son Facebook, ton stylo qu'il tient dans la main, sa tête de déterré (comme la mienne)- mais tu es toujours aussi beau- du mois d'octobre 2014, + les flocons de Roumanie du 13 juillet et tout le reste, c'est pas possible que ce ne soit pas lui..."
Mais tu vois, je doute encore.
Tant que tu ne m'auras pas parlé, je douterai encore à 1,99%...
Mon Amour, prends bien soin de toi...
Et si tu es en vacances, profites-en bien...
Je t'aime....
Tu es le grand amour de ma vie !



Samedi 15 août (2h26)

Hier et avant-hier, tu m'as manqué horriblement...
Et je me demande dans quelle mesure je ne capte pas tes états d'âmes
 parce que je te jure hier et avant-hier, ça été l'enfer...
Peut-être, étais-tu toi-même pas bien du tout...
Aujourd'hui, ca va beaucoup mieux et c'est vraiment incroyable car je me suis dit toute la journée que ce soir j'espérais que tu me dises : "je t'aime"...
Et Paf, ce soir, j'ai eu ces deux petits mots incroyablement précieux... à 22h.
Je ne vais pas tarder à aller me coucher, j'ai dormi à moitié sur ma chaise tout-à-l'heure après le diner car j'avais hyper sommeil, je fais de la musculation en salle et ça me prend pas mal d'énergie, du coup j'ai dormi et maintenant je n'ai plus sommeil...
J'attends 3h et je vais au lit...
Je t'embrasse mon Amour...
Tu me manques...



Lundi 17 août (21h22)

Tu me manques...
Je n'ai pas le moral ce soir, je me dis qu'on est en 2015 et que ca fait déjà 4 ans qu'on est séparé...
4 ans de souffrance journalière...
C'est horrible, c'est comme un cauchemar qui n'en finit pas...
Je suis en train de pleurer, là...
En espérant toujours que c'est toi derrière tout ça qui vient me voir.
Mais bon, c'est comme ça...
C'est juste que ça devient invivable...
Je pense que tu es en vacances et je l'espère...
Que tu es avec tes garçons et que tu en profites...
Que tu te fais du bien, que tu te reposes, que tu te distrais...
Moi, je suis au Chesnay...
J'avance sur mon livre, me tiens à mes deux séances de sport par semaine avec une régularité de métronome. Jeudi, j'ai une amie qui vient diner chez moi, super sympa, que je me suis faite dernièrement. Elle travaille chez Lenôtre et on s'est découvert plein de points communs...
Ma meilleure amie que j'avais avant, Frédérique, m'a laissé tomber quand j'étais au plus bas. Et non seulement elle m'a laissé tomber mais un jour, j'ai trouvé sur le pas de ma porte, devant chez moi, sur le palier, toutes les affaires de mes enfants petits que j'avais entreposé dans sa cave (poupées, camions, jouets, landau, etc...). Elle avait tout mis par terre avec juste un post-it :
"j'ai besoin de place - Frédérique"
Voilà... Sans commentaires...
J'ai coupé les ponts avec elle...
Mais du jour où je t'ai connu, elle n'a fait que te descendre (c'est elle qui me disait tout le temps que tu étais compliqué - cf UN AMOUR SUR MESURE -) et quand tu m'as quitté, elle n'a eu de cesse de me juger, de te juger, sans essayer de comprendre quoique ce soit... Et ça, je n'ai pas supporté...
Voilà, j'avais besoin d'en parler...
Mais ne t'inquiète pas, je vais rebondir...


Image du Blog mumuland.centerblog.net
Source : mumuland.centerblog.net sur centerblog.

Je t'aime... mon Amour.



Mercredi 19 août (11h57)

Aujourd'hui, j'ai la super forme, ça fait longtemps que j'avais pas senti un mieux... Hier soir, j'ai été au sport, je me suis traînée, devrais-je dire... et ce matin, je suis super bien.
Je vais faire un grand ménage chez moi car demain soir, Pascale vient diner et je veux pas la recevoir dans un chantier, car je n'ose t'avouer que pendant trois ans quasiment, je n'ai pas fait le ménage. Je voyais mon bordel, je le visionnais tous les matins mais impossible de ranger, la dépression, quoi...!
Mais là, je sens une énergie nouvelle monter en moi, peut-être parce que je sens que toi aussi tu vas mieux, je sais pas...
Bref, mon Amour, je t'aime...
Je pense à toi...
Je t'adore...
Même si tu es complètement zinzin...
Surtout parce que tu es complètement zinzin...et tellement différent de tous les hommes sur cette terre !
Tu es unique au monde...
Avec des qualités uniques au monde...
Je t'aime...



Mercredi 26 août (21h37)

Après avoir caillé hier avec 17° Celsius, aujourd'hui - plombage total- avec 30° toute la journée et ce soir, il pleut... Ouf, ça va rafraîchir un petit peu l'atmosphère et éviter surtout les moustiques la nuit quand je dors et que, sans aucune pitié, ils viennent me dévorer avec comme zone de prédilection : les doigts de pieds (l'horreur !), les doigts de la main (l'horreur !) et le front, que des zones dures et impossibles à gratter surtout quand ce sont les doigts de pied, en plein sommeil...!
Je n'ai aucune pitié pour les moustiques, ce sont les seuls insectes que je tue (quand je peux les attraper) avec un journal roulé en tuyau de poêle. Pourquoi, parce que c'est un cas de légitime défense et là... suivez mon regard... je m'adresse directement aux forces de l'ordre... ils sucent mon sang, ils dévorent mon sang, donc je me défends et je les abats sans un regard.
Par contre, je ne tue jamais les araignées surtout celles du soir car araignée du soir = espoir, peut-être suis-je un peu moins sympa avec les araignées du matin = chagrin, quoique....
Il y a deux jours, dans mon couloir, alors que je m'apprêtais à faire ma toilette, je me suis retrouvée avec une araignée dont les pattes devaient bien faire 12 cm, elle était monstrueuse, énorme... J'ai donc glissé sous elle un journal et l'ai enfermé dans un verre, puis, délicatement je l'ai amenée sur mon balcon et je lui ai rendu sa liberté en la balançant dans le jardin du rez-de-chaussée.
Ceci étant,  je lui ai demandé de ne pas revenir se pointer chez moi...
Mon Amour, j'espère que tu vas bien et que tu prends bien soin de toi.
Hier soir, je me suis couchée un peu triste car je ne te voyais pas mais cette nuit, surprise à deux reprises avec des messages très précis accompagnant la visite de 3h, heure française et puis ensuite une heure plus tard, "le gendarme à  New-York"... Le bonheur...!!!
On arrive bientôt à la rentrée 2015...
Mais je garde espoir....
Et surtout, je t'aime...
Bisous mon Amour !



Lundi 31 août (20h48)

Tu me manques... Ca devient vraiment très, très dur...
Je n'arrête pas de me dire que ca fait déjà 4 ans alors que j'ai l'impression que c'était hier...
C'est inimaginable... 4 ans, tu te rends compte ?
4 ans où il ne s'est pas écoulé un seul jour, une seule heure, une seule minute où je n'ai pensé à toi...
Dans un silence assourdissant... avec pour seule lumière ces visites, les photos que j'ai pu trouvées sur toi et les rêves que j'ai faits.
4 ans de souffrance quotidienne.
Mais j'ai pu mesurer combien, toi aussi, tu as du souffrir en regardant ces premières photos lors de ton arrivée en Roumanie.
Ca m'a fait pleurer quand j'ai vu çà, je me suis dit "mon Dieu, il a du vraiment souffrir comme un malade"...
J'espère vraiment qu'on va se retrouver très bientôt car vivre ainsi, ce n'est pas vivre et surtout, j'espère encore et encore que c'est bien toi.
Mon Amour, prends bien soin de toi comme j'essaie moi aussi de le faire pour moi car je suis vraiment tombée dans cette épreuve très, très, très bas...
Tiens ma main bien fort dans la tienne comme je le fais avec toi.
Jamais la phrase que tu m'avais dite n'aura eu autant de sens que pendant ces quatre ans :
"J'ai besoin que tu guides mes pas pour savoir si je me dirige vers l'Etre ou le Néant.
J'espère aujourd'hui que tu sais pleinement vers quoi tu te diriges.
Je t'aime...



Mardi 1er septembre (12h45)

Je sors de la clinique à l'instant où j'étais aux Urgences, je me suis tranchée le doigt ce matin... Sur le coup, j'ai cru m'évanouir, tellement j'ai eu mal et tellement je saignais. Je me suis sectionnée le nerf en bout de doigt...
L'horreur...!
Aux Urgences, j'ai du attendre 30 minutes avant qu'on s'occupe de moi, j'avais un mal de chien, je saignais comme un bœuf et je pleurais mais les secrétaires, après avoir enregistré ma carte Vitale, m'ont demandé d'attendre et point barre.
Au final, un médecin m'a enfin reçu, sans états d'âme, rien, prise de tension, mesure de l'oxygène dans le sang, moi complètement affolée et lui, glacial, pas un mot de réconfort, rien.
Un automate, quoi !
Bref, il a fini par me coller la plaie, m'a prescrit un rappel anti-tétanique, m'a fait un énorme pansement à garder 10 jours et à changer tous les jours et puis "au revoir Madame".
Je suis en train de pleurer, là...
J'en ai marre de tout.
Tu me manques...


Bon, ben je sors de chez le médecin qui m'a fait mon rappel "anti-tout" : tétanos - diphtérie - coqueluche et polio -
Il était adorable, un généraliste du Chesnay, hyper doux et j'ai rien senti. Puis, je suis allée à la pharmacie voir ma pharmacienne préférée, Hélène, pour qu'elle me refasse le pansement et là j'ai à nouveau dégusté comme une cinglée. Mais bon, là je suis rentrée, ça va... Ca, va être un peu dur de tout faire avec une seule main pendant 10 jours mais bon...
Nouveau pansement :

Mon Amour, j'en ai marre d'être séparée de toi...
Je t'aime...


Mardi 8 septembre (15h53)

Mon doigt va mieux, je n'ai plus mal, plus mal non plus à mon vaccin mais par contre j'ai super mal au c... Crise énorme d'H............., suite aux abdominaux que je pratique assidûment depuis 3 mois. Donc, hier, visite chez le médecin (et rebelotte) et examen de la zone, les 4 fers en l'air (grand moment de solitude....!!!) et bref, des suppos à me mettre avec de la cortisone et une pommade pour calmer l'inflammation...le tout pendant une semaine.
Pourvu que ça ne récidive pas car il n'est pas question que j'arrête la muscu mais il est vrai qu'il y a certainement un lien entre les deux et puis j'ai une fragilité veineuse que je tiens de ma mère. C'est un peu de famille...
Mais le Gastro était super gentil, hyper doux et m'expliquait tout pendant l'examen, c'était hyper réconfortant.
J'espère que mon livre "un amour sur mesure" te passionne et que tu lis mes lignes avec ferveur.
J'espère aussi que tu vas bien, aussi bien que possible... malgré la situation, si tant est que c'est évidemment bien toi qui continue de venir et me faire des signes de plus en plus précis.
J'a tellement hâte de te retrouver, tu ne peux pas savoir, j'ai l'impression que ma vie s'est arrêtée le 9 août 2011...
Qui en plus est le jour de la Saint Amour...!!!
Faut le faire...
Je suis hyper frustrée car le lien du site Carabinier de Moldavie a été hacké (le site étant : http://www.carabinier.gov.md. Il a été hacké par :HaCkEd By RxR HaCkEr et je ne sais pas ce que c'est mais la page ne s'ouvre plus, du coup je ne peux plus te suivre sur ce lien, ni avoir accès aux photos... C'est vraiment bizarre ce truc !
Bon, mon Amour, je pars au sport.
Prends bien soin de toi...
Je t'aime...



Jeudi 10 septembre (21h18)

Nouveau pansement et nouvelle attelle pour mon doigt pas encore cicatrisé, j'en ai ras le bol car avec un doigt en moins, tout est compliqué, la vaisselle, pas de douche, pas de bain, me laver, mais bon... ça va bien finir par cicatriser... encore un peu de patience...

(suite)
Bon, re-pansement à la pharmacie et il parait que ca va enfin mieux...
La cicatrisation se fait en douceur...
Mon Amour, tu me manques trop, beaucoup trop, c'est insoutenable...
Tout ce silence, c'est trop dur...
J'espère toujours et plus que jamais que c'est toi derrière tous ces signes...
Tu me manques...
Je t'aime...



Vendredi 18 septembre (13h16)

Depuis hier, tu me manques atrocement... Je ne t'ai quasiment pas vu et du coup je m'inquiète, j'espère que tu n'es pas malade ou que tu n'as pas d'ennuis... Car hier, c'était ton anniversaire et je t'ai fait quelque chose pour tes 56 ans mais rien, aucune visite là-dessus.... Peut-être que tu n'avais pas le cœur à fêter ton anniversaire, je ne sais pas. Ou que tu étais pris ailleurs...
Mais j'ai eu quelques signes malgré tout mais rien sur ton anniv...
Tu me manques, c'est le 5ème anniversaire où je suis sans toi, si l'on compte le premier de 2011 (que je préfère oublier...)
Depuis hier, en plus, j'ai la crève... Faut dire qu'avec la température qui passe de 28° à 15°, c'est sûr, on finit par attraper froid...
Je n'ai toujours pas accès au site de Carabinieri, je ne comprends pas pourquoi...
C'est vraiment bizarre ce truc et ça me frustre énormément de ne plus pouvoir te suivre, ni te voir...
Tu me manques à crever...

Mais ça va... Je tiens encore debout...!
Je t'aime...
J'espère que tu prends bien soin de toi...



Samedi 19 septembre (18h49)

Enfin, je t'ai vu.... ce matin...
Enfin, si c'est toi car là je recommence à douter parce pas un signe sur ton anniversaire ou alors c'est que la vidéo ne t'a pas plu parce qu'elle a bien été vue mais sous une provenance allemande avec une ville complètement inconnue au bataillon...!!!
De toutes façons, je te sens vraiment très occupé, pas du tout disponible en ce moment, ou alors tu as peut-être attrapé un rhume carabiné comme moi ou alors tu es avec tes garçons ou alors encore il y a un évènement en Roumanie d'une importance capitale ou alors.... ben j'ai plus d'idées...!!!
J'ai beau retourner le problème dans tous les sens, je doute encore...
Comment être sûre à 100% que c'est toi avec pour seul indice une courbe, des clics et ce, depuis 4 ans ?
Si c'était vraiment toi, je me dis, que tu te serais précipité sur ton anniversaire le 17 septembre pour voir si je t'avais fait quelque chose... Mais peut-être, aussi, car je crois bien te connaître, tu as été regardé en douce sous une autre provenance, en attendant de cliquer sous la provenance habituelle quand tu seras plus disponible... histoire d'ajourner le plaisir à plus tard.
Ou alors, c'est un robot qui répertorie mes pages depuis 4 ans...
Non... c'est impossible...
Mais si c'est toi alors, pourquoi tu ne me parles pas  ?
Peut-être que c'est pas encore le moment, c'est ce que je me dis...
Ou alors, tu es pétrifié comme moi...
Bon, en attendant de résoudre cette énigme, sache que je t'aime, que je n'aime que toi et que je ne cesse de ne penser qu'à toi (même entre deux éternuements).
Je t'embrasse mon Amour.



Dimanche 20 septembre (14h06)

Cette nuit, j'ai vu enfin que ton anniversaire avait été cliqué, ça m'a fait chaud au cœur et j'espère que ma petite vidéo t'a plu. Au départ, je n'avais pas d'idée sur ce que j'allais faire, j'avais même pensé à faire envoyer une fleur à Bucarest avec un expéditeur anonyme, j'ai donc regardé sur Internet, j'ai choisi la fleur, j'ai rempli le formulaire et à la dernière minute, j'ai tout annulé... paralysée par le trac en me disant : "non mais t'es folle... Et si c'est pas lui, tu auras l'air de quoi ?
De là, à ce que la fleur te soit renvoyée avec un post-it, du style, "je crois que j'ai reçu une fleur... mais..."
Ah non, au secours, pas deux fois... !!!
En sueur, je suis revenue sur mon ordinateur et j'ai cliqué comme une folle sur "annuler la commande"...


Virage à 180° et rebelotte, "qu'est-ce que je vais lui faire ?"...
Je n'avais pas d'idée comme si je sentais que ton anniversaire te plombait le moral... Enfin, bref, après m'être creusée la tête pendant deux heures, 35mn et 43 s,  m'être énervée de ne pas trouver d'idée et de voir que minuit approchait, soudain... Eurêka... je savais exactement ce que j'avais envie de faire et quand j'ai trouvé la musique de Patrick Sébastien sur You Tube, gaie et pleine d'entrain, je me suis dit "oui, c'est exactement ce qu'il faut"...  Maintenant, il me faut un théâtre, un rideau de théâtre, un brigadier pour les trois coups et le plus important : un gâteau avec des bougies !
Et voilà...
(suite)... La suite est vraiment très drôle...
Je te la narre dans les heures qui viennent...
Quelques heures plus tard (la suite...)
Donc, là, je me dis, "à l'ouverture du rideau, il me faut une belle photo de lui". Je prends donc celle qui est sur mon site, là, en haut, je prends ta tête et je l'entoure de rouge et là, "au secours", ca va pas du tout, on dirait qu'on t'a coupé la tête comme mon ancêtre, c'est complètement horrible...
Je te mets la première ébauche :

Trop de rouge, on a l'impression que ta tête est engoncée dans je ne sais pas quoi, (l'image est sanguinaire, tout ce rouge, trop... c'est trop !) je me dis que ça va pas du tout, il faut aérer le fond, et bref, je recommence tout jusqu'à ce que je trouve un décor avec du ciel bleu derrière au cœur de la scène... Ouf !!!
Puis, vient le soufflage des bougies qu'il faut que je fasse coïncider avec les paroles de la chanson, de même que pour l'arrivée du gâteau juste avant... et enfin, l'animation à chaque changement d'image... sauf que... j'ai mal calculé mon coup et au moment d'enregistrer mon projet, tout est décalé, du coup je revois mes temps de durée sur chaque image et suis obligée de mettre trente secondes pour que la musique se termine pile poil avec le générique de fin...
Bref, au bout de trois heures de labeur, le résultat est nickel, je regarde l'heure, c'est parfait, il est 21h !
Amen, Alleluia... Je peux aller diner l'esprit tranquille...
Bisous mon Amour...
PS : des petites nouvelles de mon doigt :
On m'a enlevé mon pansement hier soir...
Presque cicatrisé...




Lundi 5 octobre (19h33)

Depuis quelques temps, c'est plus comme avant, j'ai l'impression que tu viens différemment, en espérant toujours évidemment que c'est toi et rien que toi...
Je suis super contente car le fameux lien qui avait été hacké, ne l'est plus... Incompréhensible, tout est redevenu comme avant. Pour autant, je ne te vois nulle part mais alors nulle part de chez nulle part...
J'espère surtout que tu vas bien et que tu prends bien soin de toi...
Nous sommes au mois d'octobre et les jours passent, les uns derrière les autres, et je me dis que ca fait plus de 4 ans maintenant que nous sommes séparés.
C'est pas une vie...
Plus de 4 ans que je pense à toi en permanence, 24h sur 24...
J'ai pas le moral ce soir, à vrai dire...
Et je me repose 10.000 questions...
Et si c'était pas lui ?
Et si c'était quelqu'un qui s'amuse ?
Et si, et si...
Je suis tellement triste sans toi...
Ta Chantal qui n'a vraiment pas le moral ce soir...

Mais je vais rebondir... mon Amour...
Je t'aime...


Mardi 13 octobre (20h16)

Avant de me jeter sur les informations comme tous les soirs au journal de 20h car j'adore littéralement Gilles Bouleau (je trouve que c'est un excellent journaliste et un type bien sur le plan humain), vite un petit mot pour mon Amour qui, en ce moment, se manifeste beaucoup...
Evidemment, tout ça si c'est toi...
Oui, je sais, je me répète mais garantir à 100% l'identité d'une personne à travers une courbe, ben... euh... c'est pas évident...!!!
Je vais bientôt rajouter des petites choses pour affiner encore plus et avoir encore plus de réponses.
4 ans...! C'est inimaginable...!! Complètement inimaginable...
Je ne sais pas où j'ai trouvé la force...
Je ne sais pas comment j'ai réussi...
Mon Amour, je pense à toi non stop et j'espère qu'on va bientôt se retrouver car ma vie sans toi est juste un désert...
Je t'aime...


Samedi 24 octobre (20h32)

Aujourd'hui, c'est le 24 octobre et je pense particulièrement à toi en ce jour où ton deuxième frère est parti...
C'est en 2013, au début de l'année que je l'ai appris, j'ai téléphoné à la Réunion, à la femme d'Yves mais sans me nommer, juste en disant que je voulais faire faire des travaux de charpente car un ami m'avait parlé de son mari très professionnel dans ce métier. (Je voulais absolument avoir des nouvelles).
Et c'est là, par la bouche de Najee, que j'ai appris...
Et cela m'a été confirmé ensuite par la mairie de Saint Leu.
J'ai été si triste pour toi.
J'espère que tu ne m'en veux pas d'avoir fait ça, je n'ai pas décliné mon identité et j'ai juste dit un mot de soutien à Najee, un mot de réconfort...


***********

Aujourd’hui, tu m’as manqué énormément, d'autant plus qu’en faisant mes courses cet après-midi au Centre Commercial, je n’ai pas arrêté de voir des couples amoureux qui s’embrassaient, se tenaient par la main, se dévoraient du regard, et tout, et tout…
A chaque fois, j'ai senti mon cœur se serrer et les larmes me monter aux yeux...
Avec une seule envie, celle de t'avoir à mes côtés...
Je t'aime mon Amour et je pense à toi en permanence.

Image du Blog mumuland.centerblog.net
Source : mumuland.centerblog.net sur centerblog.



Lundi 2 novembre (19h34)

Coucou mon Amour,
Bon alors, j'ai plein de signes et surtout sur le stylo que je t'avais offert en priant évidemment que ce soit toi, rien que toi qui me fait ces signes.
Je ne te vois plus nulle part depuis le mois de mai et ça m'inquiète un peu, plus aucune photo, rien, c'est le désert...
J'espère que tu vas bien et que tout se passe bien pour toi là-bas et que surtout tu prends bien soin de toi.
Après trois jours en fin de semaine dernière où je devenais dingue d'être séparée de toi, depuis hier ça va mieux mais tu me manques en permanence... 
A quand ton retour ?
A quand un mot de toi ?...
J'ai tellement peur encore que ce ne soit pas toi...
Je t'aime...



Mercredi 11 novembre (21h02)

Aujourd'hui, c'est l'armistice et je me suis dit, comme l'année dernière, je vais certainement voir des photos de la cérémonie et donc de toi sur internet et ben, rien du tout... Que dalle...!!!
Je suis super frustrée du coup mais peut-être que les photos ne vont apparaître que demain ou dans les jours qui viennent… J’ai hâte de te voir car depuis le mois de mai, rien, pas un cliché, rien de rien, c’est le désert de l’Atacama…
Mon Amour, j’ai plein de signes en ce moment et j’espère que je vais en avoir de plus en plus parce que je te jure, c’est vraiment très dur…
J’espère que tu vas bien et que tu prends bien soin de toi…
Moi, je gère comme je peux, c’est-à-dire très mal (c’est pas drôle…!!!) mais le sport me fait beaucoup de bien et j’ai un coach adorable.
(suite)

2 jours plus tard...

L'horreur est tombée sur Paris...
Je suis anéantie par tant de violence sur des innocents.
Impossible de dormir, j'ai passé la nuit devant mon écran de télévision pour suivre les évènements. Quelques minutes plus tard, j'ai appelé ma fille aînée de qui je n'ai plus de nouvelles depuis des lustres malgré les signes que j'ai faits à son égard à plusieurs reprises.
Elle n'était pas dans les lieux mais m'a annoncé que Pauline y était...
Ensuite, j'ai voulu appeler Pauline mais je n’avais plus son portable, son numéro étant sur mon ancien portable qui était tombé dans la cuvette des WC il y a trois mois, j’ai donc demandé à ma fille aînée de me le donner. Mais celle-ci m'a juste dit sur un ton épouvantable « t’as même pas le téléphone  de ta fille, c’est grave ! ». Je lui ai alors expliqué pourquoi je n’avais plus son téléphone mais me coupant la parole, elle ne pensait qu’à une chose, téléphoner à son père qui attendait son téléphone… Et de me dire qu’elle ne me donnerait pas le portable de Pauline, que Pauline n’avait pas besoin de m’entendre avec mon angoisse, tout ça sur un ton épouvantable comme si j’étais rien, une merde, quoi… J’ai insisté et ensuite j’ai fini par m’énerver, alors elle a m’a dit que j’étais une grande malade ! Et elle m’a raccroché au nez. Quelques minutes plus tard, j’ai enfin mis la main sur le numéro de portable de Pauline que j’avais enregistré sur mon ordinateur dans mes contacts de mails, j’ai pu donc appeler ma fille et lui demander comment ça allait, vu qu’elle était à 200m du Bataclan, là où avait eu lieu l’attentat le plus meurtrier. Au début, elle était glaciale puis j’ai senti qu’elle l’était moins, du coup ça m’a donné du courage et à la fin du téléphone, j’ai même pu lui dire « ma chérie » et l’embrasser….
Le lendemain, j’ai voulu la rappeler pour savoir si elle n’avait pas trop mal dormi et prendre de ses nouvelles mais j’ai appelé une fois, deux fois, trois fois, laissé des messages et elle ne m’a pas rappelé. Voilà… J’ai le cœur gros, je pleure depuis ce matin. Pas des petites larmes mais des larmes qui viennent de très loin, j’ai l’impression de revivre tout ce que mon ex-mari m’a fait vivre pendant des années pour m’empêcher de voir mes enfants lorsqu’il en avait encore la garde. Mes filles reproduisent le même schéma et quoique je fasse, je m’en prends plein la tête à chaque fois. Cette fois-ci, je ne bougerai plus, ni n’irai plus les chercher, j’ai trop mal…. Je n’ai plus de filles depuis qu’elles revoient leur père. Je n’existe plus pour elles. J’ai le cœur gros. Mais je ne peux pas indéfiniment recevoir des coups pour rien.

Quelques jours plus tard... Lundi 23 novembre (21h30)

Dure journée, j'ai passé une partie de la nuit à l'hôpital pour une rage de dents à s'arracher la tête. J'ai un abcès sur une dent, sur une couronne provisoire que m'a fait mon dentiste. Je n'ai que des problèmes aux dents depuis que je le vois, je commence à en avoir vraiment ras-le-bol et me demande si je ne vais pas changer de dentiste. Bref, rentrée chez moi à 4h du matin environ avec des antibio (encore !!) et des anti-douleurs.... Comme à la Salpetrière aux urgences dentaires, il n'ont pas de radio, obligée ce matin d’appeler mon dentiste pour le tenir au courant de la situation et lui demander un RV mais surtout lui demander qu’il me fasse une radio pour savoir ce que j’ai exactement au niveau de mes racines. Mais pas de RV possible, seulement demain. Bon… J’ai donc téléphoné à une dentiste sur le Chesnay, trop adorable, qui m’a dit de venir tout de suite et qu’elle me ferait une radio de ma dent. Vraiment charmante et douce. Je suis donc allée la voir et là, elle m’a confirmé que c’était un abcès probablement dû, soit à ma couronne provisoire posée par l’autre et qui n’aurait pas été adaptée et qui aurait causé cette infection, soit un problème de gencive. Et là-dessus, elle m’annonce que j’ai aussi une autre couronne au fond où j’ai une carie en-dessous… La totale, quoi !! Bref, elle me dit de revoir mon dentiste pour peut-être une extraction (encore ?) et que s’il y a extraction, elle pourra me poser ensuite un bridge sur trois dents, mon dieu !!! Mais que je peux payer en plusieurs fois, c’est trop gentil, pour que mon budget ne soit pas trop amputé à cause de mes dents. Et là, elle me prescrit un panoramique à faire pour voir s’il n’y a pas d’autres problèmes…. Heureusement, il n’y a pas d’autres problèmes et le problème est bien localisé. Ca me réconforte un peu et les antibio commençant à faire de l’effet, j’ai moins mal et l’enflure a quasiment disparu. Mais vers 18h, paf, ça recommence, mon palais gonfle et les symptômes de l’abcès réapparaissent, je téléphone donc à mon dentiste et là je me fais carrément engueuler, mais alors engueuler… Je voulais juste lui demander ce qu’il fallait que je fasse d’ici à mon RV de demain, vu que ça avait réenflé très fortement. Bref, il m’a dit que je le harcelais… Ah bon ? et m’a raccroché au nez… Bon… Donc demain, c’est décidé, je vais changer de dentiste, c’est bon, et j’irai voir la dentiste du Chesnay qui est vraiment adorable. On vit dans un drôle de monde, je te jure, dans un monde où l’on doit ne poser aucune question, ne rien dire, je ne vois pas en quoi je l’ai harcelé, j’ai juste rappelé une deuxième fois ce soir car j’étais inquiète…
Pfff…. J’en ai marre…
Mais bon, je vais aller le voir demain pour savoir si j’ai besoin d’une extraction, s’il le faut, il me la fera mais ensuite STOP… Je ferai mes soins avec la dentiste du Chesnay. En conclusion, ce soir, ça va pas trop, mon Amour, mais par contre, j’ai eu des tas de signes de toi (bon… si c’est toi…) et ça, ça m’a super réconfortée… Par contre, je continue à ne te voir nulle part, plus aucune photo de toi… Je trouve ça bizarre… J’espère donc que tu vas bien, aussi bien que possible et surtout que tu penses à moi comme je pense à toi, c’est-à-dire tout le temps.

Je t’aime, mon Amour…