Ecrire pour vous - Discours
Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
 
 
 
AU COEUR DE LA BRETAGNE

***************
 


Arrivée en Bretagne avec la route vers  l'Ecole Militaire de  Saint-Cyr  à Coëtquidan et une très belle exposition de sculptures en bois au cœur même de la nature sur la route allant de Quiberon à Auray...
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Puis, une longue pause de quelques jours à l'Abbaye de Saint Anne de Kergonan, accueillie par le Frère  hôtelier François, une homme exceptionnel d'écoute et de chaleur humaine...
La beauté des bâtiments est sublime et la paix qui se dégage de ce lieu est  tout simplement magique.
On repart complètement ressourcée...!
Les chambres de l'hôtellerie sont mieux que celles d'un hôtel de luxe pour  une somme dérisoire allant de 16 à 35 euros, suivant les moyens que l'on a.
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Un petit tour ensuite du côté de Quiberon et de la côte sauvage.
En quittant Plouharnel, sur la route qui va vers Quiberon, de jour et de nuit, quelques images de cette mer tellement belle...


Puis, retour  et visite du Musée de la Chouannerie,
suivez-moi, c'est par ici...
 
 
 
Avec toute l'histoire de Georges Cadoudal  (mon ancêtre, lignée maternelle), chef militaire chouan, grand homme qui fut le commandant en chef de la résistance bretonne pendant les heures sombres de la Révolution française.
Honnête et droit, volontaire et intrépide, Georges Cadoudal demeure une magnifique image de l'Histoire de la Bretagne.  Il incarne à jamais "L'honneur du Peuple Breton".
 
 
 
« Aveid Doué ha ma Bro »
« Pour Dieu et mon Pays »
 











 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Arbre généalogique de la lignée du général Henri de Cadoudal, descendant direct de Julien Cadoudal, frère de Georges, puisque celui-ci est mort guillotiné en 1803 et n'était que fiancé, pas encore marié et donc, pas de descendants directs.
Les Cadoudal ont été anoblis  pour faits d'armes après la mort de Georges Cadoudal sous le règne de Louis XVIII.
Georges Cadoudal repose au Mausolée de Kerléano à Auray ainsi que mon grand-père maternel, le Colonel Alain de Cadoudal.
 
 

Blason de la famille de Cadoudal
D’azur au dextrochère de carnation, armé d’or, mouvant du flanc dextre, tenant une épée d’argent garnie aussi d’or, à l’écusson d’hermine chargé d’une fleur de lys de gueules, brochant en bouclier sur le dextrochère.
 
Symbole de pureté associé à la Vierge, elle apparaît au XIIe siècle sur les armoiries royales : la vierge était la protectrice des rois, et le roi, tout comme Marie, était un protecteur et un médiateur entre Dieu et les hommes.
Devenue le symbole de la famille royale, la fleur de lys est  présente sur les blasons avec trois fleurs sur fond d'azur.  
 

Mausolée de Kerléano
 
 
Blason de la famille Lesueur de Givry
 
 
D'azur au chevron d'or surmonté d'un croissant d'argent posé à la pointe du chevron, et accompagné en chef de deux étoiles d'argent et en pointe d'une hure de sanglier du même.
 
 
 
 
 
 
 
 



QUELQUES DECORATIONS DE MON ARRIERE GRAND-PERE
Le Général Henri de Cadoudal